En naviguant sur le site Koalol.com, vous acceptez notre utilisation des cookies.

Ok
Un sans-abri assiste à sa propre transformation, et ne peut contenir ses larmes

Un sans-abri assiste à sa propre transformation, et ne peut contenir ses larmes

CuteLife

« Cela a changé ma vie», a-t-il déclaré aux journalistes.

Lorsque Jose Antonio, un monsieur sans domicile fixe espagnol s’est fait relooker gratuitement par un salon de coiffure local, il a également obtenu un nouveau départ dans la vie. Avec l’aide de quelques coups de ciseaux, teinture de cheveux, et une nouvelle tenue, Jose Antonio ne se reconnaissait plus lui même.

Salva Garcia, propriétaire du salon de coiffure La Salvajeria, a invité Jose à se faire relooker. Quand ils ont découvert le miroir pour lui montrer sa barbe fraîchement coupée et ses cheveux bruns luxuriants, il a commencé à sangloter. « Mon Dieu … Est-ce moi ? » S’exclame-t-il dans une vidéo de la transformation produite par le salon.

#1 Jose Antonio habitait dans les rues de Palma, en Espagne, depuis 25 ans

Un sans-abri assiste à sa propre transformation, et ne peut contenir ses larmes
927 points

#2 Il était bien connu des locaux et aidait les gens à garder leurs voitures pour une petite somme d’argent

Un sans-abri assiste à sa propre transformation, et ne peut contenir ses larmes
892 points

#3 Salva Garcia, propriétaire du salon de coiffure La Salvajeria, a invité Jose à entrer et à subir une transformation radicale gratuitement

Un sans-abri assiste à sa propre transformation, et ne peut contenir ses larmes
880 points

#4 Ce n’était pas une tâche facile puisque la barbe et les cheveux ébouriffés de Jose devaient être coupés

Un sans-abri assiste à sa propre transformation, et ne peut contenir ses larmes
874 points

#5 Les cheveux de Jose ont aussi été teints en brun foncé, puisqu’une apparence plus jeune pourrait l’aider à trouver un emploi

Un sans-abri assiste à sa propre transformation, et ne peut contenir ses larmes
871 points

#6 Des locaux ont aussi donné de nouveaux vêtements à Jose, dont une chemise blanche et des pantalons rouges

Un sans-abri assiste à sa propre transformation, et ne peut contenir ses larmes
869 points

#7 Le miroir du salon était couvert jusqu’à la fin de sa transformation

Un sans-abri assiste à sa propre transformation, et ne peut contenir ses larmes
873 points
Ça continue sur Koalol
Voir les 5 autres »
Un sans-abri assiste à sa propre transformation, et ne peut contenir ses larmes
Partager sur Facebook